articles

Vivre à Jérusalem ou en bord de mer ?

Depuis toujours, la ville sainte de Jérusalem, capitale d'Israël, attire les juifs du monde entier. Les nombreux sites et lieux saints dont elle regorge la rendent fascinante et son éclat spirituel se propage doucement mais sûrement vers les générations qui se succèdent.
Nombreux sont ceux qui désirent y acquérir une résidence – à défaut de pouvoir y vivre -, considérant cela comme un véritable commandement au regard de son importance dans l'histoire du peuple juif. Comme un certain "privilège" dont il faudrait être conscient. 
Et cet intérêt croissant pour la "plus belle ville du monde", qui sait si bien mêler le passé à l'avenir, se démontre aisément par l'engouement des acquéreurs et des investisseurs originaires notamment de l'Hexagone.
A l'heure actuelle, et comme le problème que connait les capitales, la demande à Jérusalem en veut toujours plus et l'offre de bons produits se fait rare. Et c'est pourquoi les prix de l'immobilier montent en flèche, dans le luxe comme dans l'ancien, au grand désarroi de ses habitants…
Les projets neufs s'accélèrent et, grâce à l'impulsion de son maire Mr Barkat, la ville connait un véritable développement, notamment dans des quartiers comme Har Homa, Talpiot et Arnona. De véritables plans d'urbanisation sont mis en place et les immeubles neufs surgissent peu à peu au sommet des collines : dans à peine deux ans, vous pourrez par exemple admirer les prestigieuses Tours de Sion de la société Ahim Hassid, au cœur d'un nouveau complexe situé à quelques mètres de la plus grande zone commerciale de la ville.
Mais si la "capitale éternelle du peuple juif" reste bien la priorité, n'oublions pas que la mer atteint la seconde place dans le cœur des français : Ashdod, Netanya et Tel Aviv sont aussi très demandées. Selon Yaacov Gorsd , fondateur de la société immobilière YBOX : "La mer est toujours une valeur sûre. Nous développons actuellement des projets à Bat Yam car, avec la continuité de la promenade, la ville sera encore plus proche de Tel Aviv...au point qu'il n'y aura que le nom qui les différenciera ! "
Et vous, vous êtes plutôt Jérusalem ou Bat Yam ?